Vent off = No Kite !!

Picto-no-kite-(jpg).thumbnail
Après une longue conversation avec Christophe adhérent du club qui a été hélitreuiller mardi dernier par l’hélico du Havre ,j’ai trouvé nécessaire de donner un complément d’informations et d’en ressortir des enseignements intéressants pour tous les kiteurs:

1- Malgré un ciel tout bleu et un soleil éclatant , un plan d’eau superbe et l’école de Kevin présente sur le spot ; les conditions étaient extrêmement mauvaises : Vent Off à très off ! Avec des fortes rafales 15/40 nds!!Logiquement c’est No Kite pour tout le monde : Petits et gros niveaux, les voiles restent dans les sacs! C’est sur !

2- Après une bonne rafale , la voile passe devant le kiteur et passe donc les lignes : C’est le commencement de la galère !

3-Malgré l’aide d’un autre kiteur venu voir le problème (Merci à lui ) , impossible de relever , impossible de revenir vers le bord.

4-Le vent monte toujours et les rafales poussent notre ami vers le Havre !

5-Bonne décision du kiteur à ce moment précis de revenir vers sa voile en rangeant ses lignes sur sa barre.

6- Arrivée péniblement devant de sa voile , il se rend compte qu’il a oublié de rembobiner une ligne sur sa barre !
Bilan: Sa jambe gauche est complètement entortillée par la ligne et il est impossible pour lui de bouger et pire plus il essaye de sortir les lignes de sa jambe, plus les nœuds se font autours de lui!!
La situation devient ici super critique : Nous avons là tous les ingrédients pour risque majeur : Fatigue, stress , immobilisation et hypothermie possible !

7- Pas de coupe ligne , donc impossible de se libérer et la dérive continue vers le large . Entre temps heureusement le kiteur qui est intervenu au début de l’affaire est revenu sur Houlgate est fait appeler le Cross.
helico3_650
8- Arrivée +ou – 15′ après de l’élico avec un plongeur qui coupe tout et arrime Christophe pour un petit tour accroché au câble.

9- Malgré les conditions difficiles , les sauveteurs vont essayer de récupérer la voile et le flotteur !

Les enseignements de cet incident : Évidement ne pas sortir par vent OFF , sortir avec un moyen de communication (poche étanche portable) , avec un coupe ligne , savoir revenir vers sa voile proprement.

Christophe est conscient de ses erreurs , il a voulu malgré tout partager cette douloureuse expérience afin que chacun puisse en tirer des enseignements .

Merci à l’équipage de l’helico et au kiteur qui à donné l’alerte.

  • David

    Merci de nous rappeler les règles de sécurité, il en va de notre vie après tout !

    Quant à moi, je suis surpris encore qu’il y a des agences de voyage proposant des sites de kites en mentionnant que tel site bénéficie d’un vent OFF ! ! !

    Grave quand même quand on lit ci-dessus l’incident du vent OFF.

    Pour preuve, visitez le site « Fun and Fly » rubrique Kite puis sélectionnez « El Coche » Vénézuela.