Récit d’une galère

img_6679_hdr

Les galères arrivent à tout le monde, et il est important de les partager car l’expérience d’un individu devient celle de chacun.

Ce Jeudi les conditions étaient plutôt sympa sur Houlgate avec un vent de Nord-Est de 18 noeuds et surtout de très belles vagues bien dessinées mais plutôt au large. Je navigue en surf sans straps et j’étais bien toilé en 10,5m.

Lors d’un bord assez au large pour surfer les plus belles vagues, mon aile s’est déhooké (je suis responsable de cet incident, mais le problème est ailleurs) et est tombé à l’eau alors que la barre est remonté très haut sur la ligne de sécurité.

A peine 30 secondes après que l’aile ai touché l’eau une vague d’environ 2 mètres à déferlé exactement sur l’aile, explosant le boudin.

La situation déjà peu appréciable s’est vite empirée lorsque les vagues suivantes m’ont roulées dans les lignes, me liant une jambe avec une bonne cinquantaine de tours.

Il m’a fallut 50 minutes pour rentrer au bord avec la chance d’avoir des potes qui me surveillent régulièrement.

img_6678

Ce que j’ai appris :

  • nager efficacement en poussant mon flotteur que j’ai accroché avec mon leash d’aile pour être certain de ne pas le perde.
  • rouler mon aile et la maintenir au mieux sur le surf pour éviter au plus l’effet ancre flottante.
  • naviguer seul est vraiment à éviter ou alors au moins avec un telephone étanche.
  • un coupe ligne dans mon harnais m’aurait offert la possibilité de me débarrasser de l’aile si la fatigue ou le froid lors du retour devenait problématiques.
  • Un leash de plus n’est pas du luxe. Sur un sur ou même un twin, un bout de leash est obligatoire.
  • Une cagoule, même si on ne la porte pas sur la tête, permet en cas de problème un reel gain d’étanchéité et de chaleur.

Merci à Marc, Pierre et Seb.

Vos réactions sont bienvenues.