Restrictions pour la navigation en saison à Houlgate.

Pas de doute, nous sommes bien  à la veille de la saison !
Dés demain les CRS vont prendre place dans les postes de secours d’Houlgate et les règles du jeux vont changer  légèrement  pour nous !
Des nouveaux panneaux ont été mis en place sur les panneaux existants et nous avons , avec l’aide de commune mis en place un nouveau panneau spécial Kite devant le poste de secours du temple . (Merci à Mateo pour la conception du panneau !) 
Restrictions sur le  plan d’eau pendant l’ouverture des postes de secours  11H00 à 18H00 :  
  1. Préparation des ailes exclusivement dans la zone ‘’ SPORT ‘’ matérialisée entre les deux panneaux . La zone commence pratiquement face à notre local , elle fait environ 350 m et se prolonge   vers l’Ouest (Dives ) . Ce terrain  n’est pas un espace 100% réservé  au Kite ! Nous devons donc cohabiter avec intelligence avec les autres pratiquants de la plage ! En cas de forte affluence de ‘’plagistes et autres pratiquants du bronzage extrême , préférez le grand terrain derrière le centre de  loisir .(Il est souvent vide).
  2. Départ marée haute: Exclusivement dans le chenal entre les deux  panneaux matérialisés par les bouées jaunes. Le chenal a été très bien  implanté par la ville, il est large et  ouvert . La baignade est  logiquement interdite dans le chenal , comme indiqué par les panneaux . Demandez l’aide du poste de secours si vous estimer qu’il y a un problème de sécurité.
  3. Départ marée Basse : La zone est plus difficile à matérialiser , il faut rester raisonnable , les CRS et la SMSM  sont logiquement  indulgents si nous restons dans une bande  du  temple à l’estuaire de la Dives.
  4. Navigation marée haute : C’est simple : Toujours au large des bouées des 300 msurtout éviter de rentrer dans les 2 zones de baignades .
  5. Navigation marée Basse : Là aussi la zone des 300 m n’est plus  matérialisée , donc on évite toujours de rentrer dans les zones de baignades surveillées
  6. Navigation dans l’estuaire de la Dives : Aucun problème à marée basse , attention à marée haute: Traversée de l’estuaire toujours délicate  pour aller vers Cabourg (forts courants ) . Laissez de la marge par rapport aux bateaux , laissez la priorité .

Toutes ces consignes  sont à appliquer dès demain  !

N’hésitez pas à transmettre  ces règles aux kiteurs de passage : En douceur ….. !

formation secourisme

Samedi, c’était remise à niveau des notions de secourisme pour quelques membres du HAK !

Pascal, Jean-François et moi-même étions de la partie avec d’autres personnes.

Au programme : protection, alerte des secours, plaies superficielles et graves, réanimation, utilisation du défibrillateur, noyade, malaise, brûlures, traumatismes, etc…

Tous les apprentis secouristes sont brevetés PSC1, le premier niveau de secours pour les civils.

Un grand merci au club et à la SNSM pour la prise en charge de cette formation ô combien utile que ce soit pour nos activités mais aussi pour la vie quotidienne.

Spéciale dédicace à notre formateur Benjamin Mounier, qui rappelons le, est bénévole comme tous les sauveteurs de la SNSM.

Seb.

 

Récit d’une galère

Les galères arrivent à tout le monde, et il est important de les partager car l’expérience d’un individu devient celle de chacun.

Ce Jeudi les conditions étaient plutôt sympa sur Houlgate avec un vent de Nord-Est de 18 noeuds et surtout de très belles vagues bien dessinées mais plutôt au large. Je navigue en surf sans straps et j’étais bien toilé en 10,5m.

Lors d’un bord assez au large pour surfer les plus belles vagues, mon aile s’est déhooké (je suis responsable de cet incident, mais le problème est ailleurs) et est tombé à l’eau alors que la barre est remonté très haut sur la ligne de sécurité.

A peine 30 secondes après que l’aile ai touché l’eau une vague d’environ 2 mètres à déferlé exactement sur l’aile, explosant le boudin.

La situation déjà peu appréciable s’est vite empirée lorsque les vagues suivantes m’ont roulées dans les lignes, me liant une jambe avec une bonne cinquantaine de tours.

Il m’a fallut 50 minutes pour rentrer au bord avec la chance d’avoir des potes qui me surveillent régulièrement.

img_6678

Ce que j’ai appris :

  • nager efficacement en poussant mon flotteur que j’ai accroché avec mon leash d’aile pour être certain de ne pas le perde.
  • rouler mon aile et la maintenir au mieux sur le surf pour éviter au plus l’effet ancre flottante.
  • naviguer seul est vraiment à éviter ou alors au moins avec un telephone étanche.
  • un coupe ligne dans mon harnais m’aurait offert la possibilité de me débarrasser de l’aile si la fatigue ou le froid lors du retour devenait problématiques.
  • Un leash de plus n’est pas du luxe. Sur un sur ou même un twin, un bout de leash est obligatoire.
  • Une cagoule, même si on ne la porte pas sur la tête, permet en cas de problème un reel gain d’étanchéité et de chaleur.

Merci à Marc, Pierre et Seb.

Vos réactions sont bienvenues.

 

Exercice de la Vedette et du Dragon 76

En ce Lundi de Pâques, certain d’entre nous on aperçu un étrange balais en mer au large de Cabourg : La vedette de la SNSM survolé par le Dragon 76. Cela nous intéresse particulièrement car ces exercices peuvent un jour nous sauver la vie.

Continuer la lecture de « Exercice de la Vedette et du Dragon 76 »

Quoi de neuf sur le font !

Encore une belle aventure d’un kiteur qui navigue par Sud-Ouest à Houlgate et se retrouve dans la panade. Ce vent n’est pas régulier et si il tombe… c’est parti pour Brighton ou Calais dans les meilleurs cas ! Malheureusement les articles comme celui ci ne sont vraiment pas bon pour nous, et les risques encourus sont vraiment importants… Prudence donc.

Message d’Antonin.

On a fais de notre mieux pour venir en aide au kitsurfer .(bruno ,serge, pierrot et moi)
Vue que le vent était tombé, on a opter pour un paddle du club pour venir en aide au malheureux…
A pas de course,  pierrot et moi avons descendu le paddle a l’eau… Vue le niveau de padle que l’on a … nous avions du mal a avancer à 2, au bout de 100 m je suis tombé, et revenu à la nage et Pierrot a continué. Il a réussi à parvenir a la hauteur du kiteur et a commencé à le ramener à douce allure vers le bords tous en dérivant sur les vaches noires.
Les secours ont été déclenchés par une autre personne …
Au moment que le zodiac est arrivé sur eux, ils étaient presqu’a terre (environs 100m) donc je tire mon chapeau a pierrot.

Réponse de Cyril

Je me permets de réagir au mail ci-dessous tout d’abord en félicitant les 2 sauveteurs qui ont été aidé ce kiter en difficulté.
Il y a de nombreuse années, nous étions en charge de la surveillance du plan d’eau pour les windsurfers et nous vivions exactement la même chose que vous avez vécu.
Nous avons récupéré bon nombre de windsurfers qui ont été scotchés au large pour manque de vent ou pour casse de matériel.
Le devoir de prudence et la connaissance du plan d’eau est primordiale lorsque l’on pratique un sport marin et ce Kite Surfer aurait dû, lui même, peut-être commencer à mettre en oeuvre sa propre procédure de secours pour revenir à terre, soit en utilisant son aile pour le pousser à terre, ou en accélérant la dérive, soit plier son aile et nager avec son matos. Je l’ai fait personnellement au Brésil suite à une valve de boudin qui avait sauté, c’est long, mais ça se fait très bien.
Quand à l’équipement de sécurité, il est à chacun de s’équiper en fonction des situations. J’ai vu l’année derniere au salon nautique des gilets gonflable de raid avec miroir, fusées, poche VHF destiné au raid en catamaran, qui m’a semblé être une bonne solution quand on fait de gros downwind, mais personnellement je ne vois pas naviguer avec ce genre de chose dans les lagons Houlgatais!
Une solution très simple reste quand même de ne jamais naviguer seul, de ne pas surestimer ses capacités, et peut-être en hiver d’avoir sur sois une housse étanche avec un téléphone portable, en cas de grosse galère.
Voilà j’ai fini, je regrette une chose, c’est cette article dans le Pays d’Auge, qui ne met pas en valeur notre sport.

L’article….

http://www.lepaysdauge.fr/2015/11/09/un-kitesurfeur-en-difficulte-secouru-par-les-pompiers/

 


 

Sur un autre sujet, il semble que Dan ait retrouvé une board !

Et ça c’est une sacrée bonne nouvelle pour les fabricants si se frottent déjà les mains des prochaines grandes marées…

9

4
Cette fois Dan je crois que j’ai vu tes ailerons…